PortailAccueilPhotothequeConcoursFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Transformer un flash de reportage en flash de studio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
tryphon4
Administrateur(rice)
Administrateur(rice)


Masculin Messages : 30924
Date d'inscription : 16/11/2010
Age : 45
Localisation : France, Drôme

MessageSujet: Transformer un flash de reportage en flash de studio   Sam 21 Mai 2011 - 13:59

Ce fil est consacré à la transformation d'un flash de reportage en flash de studio.
Par "flash de reportage", j'entends "flash externe de type cobra", mais même si sa tête n'est pas orientable il convient néanmoins.

Quel est l'intérêt de cette opération?
On trouve de vieux flashs pour 20 à 40€, et certains flashs d'entrée de gamme coûtent guère plus cher; Un flash de studio coûte au moins 200€, l'économie est donc évidente.
On peut utiliser un flash récent PTTL comme flash de studio, pour peu que sa puissance soit réglable finement et sur une grande plage, j'y reviendrai plus tard, mais c'est un peu dommage d'utiliser un flash haut de gamme pour une telle destination.

Quelles sont les similarités et les différences entre un flash de reportage modifié et un vrai flash de studio?

Un flash de studio n'est pas TTL, on règle manuellement la quantité de lumière qu'il émettra lors du déclenchement. Un flash cobra modifié sera lui aussi réglable sur une grande plage.
Un flash de studio est alimenté par une batterie externe ou une alimentation secteur. Certains flashs cobra peuvent être alimentés sur secteur, tous peuvent être alimentés par une batterie 6V.
Un flash de studio dispose souvent d'une lampe pilote, un flash cobra n'en a pas.
Les deux types de flashs peuvent être utilisés avec un parapluie, une softbox, un snoot, etc. J'y reviendrai plus tard.
Un vrai flash de studio est plus puissant qu'un flash cobra (je trouve personnellement que la puissance d'un flash cobra est largement suffisante en studio)



_________________
Ma galerie:    matos: 2 yeux, un reflex, what else?


Dernière édition par tryphon4 le Sam 21 Mai 2011 - 14:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tryphon4
Administrateur(rice)
Administrateur(rice)


Masculin Messages : 30924
Date d'inscription : 16/11/2010
Age : 45
Localisation : France, Drôme

MessageSujet: Re: Transformer un flash de reportage en flash de studio   Sam 21 Mai 2011 - 14:00

Première partie: transformation d'un flash à thyristor pour faire varier sa puissance sur une grande plage


Avant tout, petite mise au point: on ne fait jamais varier la puissance d'un flash car elle est fixe. On fait varier la durée du flash, ce qui donne une variation de la quantité de lumière émise. Pour simplifier on fera ci-dessous comme si c'était la puissance qui était effectivement réglable.

Si vous avez un flash externe (que vous dédierez au studio) dont vous pouvez faire varier la puissance de 1:1 à 1:128 (donc sur une plage de 7IL) par pas de 0,5IL, alors vous avez de la chance et ce bricolage ne vous concerne pas. Sinon, on peut faire varier finement la quantité de lumière émise par certains flashs à thyristor.

Qu'est-ce qu'un flash à thyristor? c'est un type de flash qui date des années 70 et qui est l'ancêtre direct des flashs TTL. En fait ils sont très proches: le premier mesure directement la luminosité de la scène via une cellule intégrée au flash, le second mesure la luminosité à travers l'objectif (TTL = Through The Lens) pour des résultats plus précis.
La cellule de mesure d'un flash à thyristor contient une photorésistance, c'est à dire que plus il arrive de lumière sur la photodiode, plus sa résistance baisse; arrivé à une certaine valeur de résistance, le thyristor coupe l'éclair. La durée de l'éclair est fonction de la résistance appliquée au thyristor (voir plus loin).
En remplaçant la photorésistance par un potentiomètre, on va pouvoir ajuster finement la puissance du flash.

Si votre vieux flash possède un réglage de puissance (souvent, il y a 3 niveaux possibles), alors il y a de grandes chances pour que vous puissiez bricoler un réglage plus fin. Souvent la cellule de mesure est intégrée au flash et il faut le démonter pour réaliser la modification. C'est donc une opération dangereuse vu qu'un flash génère une haute tension. Pour cette raison, entre autres, je me suis limité à modifier deux modèles de flashs dont la cellule de mesure est amovible. Il s'agit des Vivitar 283 et Vivitar 285.
A l'origine la puissance de ces deux modèles est réglable mais sur peu de niveaux de puissance. Il est facilement possible de remplacer la cellule de mesure par un potentiomètre. Ces deux modèles sont bien connus des internautes et beaucoup se sont lancé dans des modifications, il m'a suffi de suivre les indications données sur un certain nombre de liens (liste non exhaustive):

Vivitar 285HV Modifications
Vivitar 283 mod question
$3 Vivitar VP-1 Mod for 283 Flash
Another Vivitar 283 Varipower DIY
Using the Vivitar 283 for Photomicrography
Vivitar 285HV trigger circuits, disassembly notes

Je me permets de publier des photos récupérées sur quelques-unes des pages qui m'ont servi dans mes modifications, c'est pour la bonne cause puisque peu de pages francophones présentent de tels montages.

Voici donc les connecteurs intéressants sur le Vivitar 285 (identiques sur le 285HV qui est une version plus récente du modèle 285):

(J'ai trouvé ce schéma sur le 6e lien ci-dessus)
La résistance variable (un potentiomètre logarithmique) est donc à connecter aux bornes 1 et 2.

Voici donc les connecteurs intéressants sur le Vivitar 283 (photo trouvée sur le lien 5 ci-dessous)

La résistance variable (un potentiomètre logarithmique) est donc à connecter aux bornes de droite indiquées par les flèches.

J'ai trouvé des valeurs de résistance pour les différents niveaux de puissance des flashs 283 et 285 mais ces valeurs étaient à mon avis insuffisantes et parfois biaisées.
J'ai donc récupéré sur certains des liens ci-dessus les valeurs de résistance et les puissances lumineuses leur correspondant, puis j'ai fait un nuage de point dans excel™.
Pour le flash Vivitar 285, les données sont parfaitement positionnées sur une courbe de régression (interpolation aux moindres carrés discrets sur une fonction log) que j'ai calculée:


Pour le flash Vivitar 283, les données ne sont pas toutes sur ma courbe de régression, j'ai donc choisi des valeurs intermédiaires entre les valeurs trouvées sur internet et celles de mon polynôme (équation de même type pour les deux flashs, avec des coefficients différents)


Voici les valeurs des résistances, celles que j'ai retenues sont en gras:

Avec d'autres modèles de flashs, les valeurs de résistance seront à déterminer expérimentalement avec un flashmètre, par essais successifs.

En partant de ces bases, la suite est une affaire assez simple. Il faut pour chaque flash un potentiomètre de type "log", idéalement de 300 kohm pour un modèle 285 et de 250 kohm pour un modèle 283. Il faut également un peu de fil électrique pour relier le potentiomètre aux contacts du flash et un boîtier qui contiendra le potentiomètre, l'idéal étant de le fixer à l'emplacement de la cellule amovible. Il est également nécessaire de disposer d'un ohm-mètre pour repérer les valeurs de résistance qui nous intéressent, d'un fer à souder et d'un peu de fil à souder. Idéalement, le potentiomètre sera équipé d'un bouton avec un repère gradué.

J'ai opté pour un modèle unique de potentiomètre pour les deux montages (potentiomètre logarithmique de 250 kohm), sachant que pour le modèle 285 il faudrait en théorie un modèle de 300 kohm; avec le modèle choisi le flash 285 ne donnera pas tout à fait sa pleine puissance (la perte est de 1/4 de f-stop environ).
Le potentiomètre est choisi de type logarithmique car avec un modèle linéaire les graduations seraient excessivement proches les unes des autres (elles le sont déjà un peu pour les faibles résistances avec le modèle choisi).

Pour information, j'ai commandé mes potentiomètres et mes boutons chez farnell, voici les références:

référence articledescription
168-4819P 160 KNP-0EC15A250K: potentiometre 25
120-9787 021-3420: bouton noir
120-9805040-3020: bouchon noir

Ces potentiomètres sont munis de 3 bornes, de mémoire on connecte la borne centrale et une des bornes externes aux contacts du flash, suivant la borne externe choisie il faudra tourner le bouton dans un sens ou dans l'autre pour faire varier la puissance du flash.

A vous de voir dans quel contenant vous installerez votre potentiomètre, pour ma part j'ai choisi de récupérer les contacts des cellules de mesure afin de pouvoir monter le potar directement sur le flash ou déporté avec cordon. Ne disposant pas de cellule pour chacun de mes flashs, j'en ai fait réaliser en polymère après avoir pris une empreinte.

Le potentiomètre dans son boîtier (deux bouchons de récupération l'un dans l'autre, les diamètres correspondent):


Potentiomètre pour modèle 283, vu de face (on "visse" pour augmenter la puissance):

Potentiomètre pour modèle 283, vu de dos (noter l'emploi de la partie postérieure de la cellule de mesure d'origine):


Potentiomètre pour modèle 285, vu de face (on "visse" pour augmenter la puissance):

Potentiomètre pour modèle 285, vu de dos (noter l'emploi de la partie postérieure de la cellule de mesure d'origine):


Notes: Le velcro™ ne me sert plus puisque mes flashs sont désormais reliés à leur potentiomètre respectif par un cordon:


Certains ont percé la coque du flash pour insérer le potar à l'intérieur, d'autres ont transformé la cellule pour passer un fil de connexion, j'ai choisi de pouvoir revendre mes flashs dans l'état où je les ai reçus (après avoir ressoudé et remonté les cellules de mesure), chacun fera comme bon lui semble. Wink
Si vous ouvrez votre flash, attention à la haute tension qui est potentiellement encore présente à l'intérieur, danger!

Une fois les soudures et la mise en place du potar dans le boîtier terminées, il faudra repérer la position du bouton (j'ai pris des boutons avec un repère pour faciliter le réglage) pour chaque valeur de résistance correspondant à une puissance. Ici je pars de 100% et je repère -0,5IL, -1IL, etc jusqu'au minimum. Il n'est pas facile de marquer toutes les valeurs sauf avec un stylo ultra-fin, ce qui n'était pas mon cas Laughing
Sur le modèle 285, la puissance maxi est de -0.2Il environ, car mon potar est de seulement 250kohm au lieu de 300 mais l'écart n'est pas grand.

Bon bricolage!

_________________
Ma galerie:    matos: 2 yeux, un reflex, what else?


Dernière édition par tryphon4 le Ven 27 Mai 2011 - 14:48, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
tryphon4
Administrateur(rice)
Administrateur(rice)


Masculin Messages : 30924
Date d'inscription : 16/11/2010
Age : 45
Localisation : France, Drôme

MessageSujet: Re: Transformer un flash de reportage en flash de studio   Sam 21 Mai 2011 - 14:00

Deuxième partie: alimentation d'un flash type cobra par une batterie 6V


Les piles et batteries taille AA sont un peu limitées en capacité quand on veut travailler en studio. Une batterie de 6 volt peut les remplacer avantageusement (pour peu que le flash à équiper utilise habituellement 4 piles de 1,5V).

Je me suis inspiré des fils suivants:
How To Build A Battery Pack For Your Flash
My Vivitar 285 flashes over 4oo times instead of only 60
Vivitar external battery pack

Contexte: En studio, il n'est pas envisageable de devoir interrompre une séance pour cause de défaillance de l'alimentation des flashs. Or les piles type LR6 des flashs de reportage ont une autonomie limitée, tout comme leur intensité maximale.
Il peut donc être intéressant de remplacer les piles d'un flash par une source d'alimentation plus fiable.

Choix du type d'alimentation: Certains flashs cobra sont équipés d'une prise qui permet de les alimenter sur le secteur, soit directement en 220V, soit via une alimentation dédiée. Si vos flashs sont dans ce cas, vous pouvez vous en contenter pour peu que le cordon d'alimentation et/ou l'alimentation dédiée ne coûte pas un œil.
Si vous êtes dans le cas contraire, ou si vous désirez garder de la mobilité/portabilité, une batterie de 6V fera l'affaire.
J'ai choisi mes batteries après avoir consulté plusieurs fils de discussion, il en ressort que 4Ah est une intensité largement suffisante, sachant que les "piles rechargeables" (qui sont plutôt des accumulateurs ou des mini-batteries) type LR6 ont généralement une intensité de 2,5Ah.
Si vous choisissez des batteries de plus de 4Ah, le flash se rechargera plus vite mais vous risquez de le faire brûler: il risque ne ne pas avoir assez de temps pour refroidir entre deux éclairs. Le temps de rechargement du flash avec 4Ah est déjà considérablement raccourci par rapport à des accus de 2,5Ah Wink
Concernant la marque des batteries, une marque m'a été très chaudement recommandée, il s'agit de YUASA. Ils produisent des batteries étanches au plomb à recombinaison de gaz régulées par soupape, c'est le top du top.
J'ai donc acheté des batteries de référence YUASA NP4-6
Attention, certains sites vendent des imitations qui ont la même référence NP4-6 mais sont de marque "noname", j'en ai fait l'expérience. Les vraies YUASA coûtent 15 à 20€ pièce, celles à 9€ sont des imitations.

Réalisation: Il vous faut :
  • Du fil électrique (par exemple du cordon 220V qui ne vous sert plus) pour relier le flash à la batterie (personnellement j'attache la batterie sur le pied lumière donc pas besoin d'un fil très long).
  • Deux cosses pour relier le cordon aux contacts de la batterie, personnellement j'utilise des pinces "crocodile" isolées pour un branchement/débranchement rapide.
  • Des piles fictives qui prendront la place des vraies piles dans le compartiment du flash et feront contact.


J'ai opté pour des accessoires achetés sur ebay et destinés à l'origine, à utiliser une pile AAA comme si c'était une AA. Deux de ces fausses piles sont suffisantes pour un flash, les deux autres étant réalisées avec du tuyau rigide.

Vue d'ensemble de deux faux ensembles de piles:


Le fil électrique est relié à des vis qui serviront de contacts, des boulons maintiennent l'ensemble.


Sur un Vivitar 283, le + est en haut:

Sur un Vivitar 285, l'ouverture du compartiment à piles est inversée, le + est en bas.


Le fil passant à l'arrière de l'ensemble permet de refermer le compartiment presque entièrement (on peut si on veut faire un trou dans la trappe pour pouvoir fermer entièrement le compartiment.


Vue des pinces crocodile sur la batterie (notez au passage l'imitation de NP4-6 qui n'est pas une YUASA):



Bonne réalisation! Smile

_________________
Ma galerie:    matos: 2 yeux, un reflex, what else?


Dernière édition par tryphon4 le Jeu 2 Juin 2011 - 12:02, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
tryphon4
Administrateur(rice)
Administrateur(rice)


Masculin Messages : 30924
Date d'inscription : 16/11/2010
Age : 45
Localisation : France, Drôme

MessageSujet: Re: Transformer un flash de reportage en flash de studio   Sam 21 Mai 2011 - 14:03

Troisième partie: utilisation d'un flash cobra avec des accessoires de studio (softbox, parapluie, snoot, etc).


Pour supporter vos systèmes d'éclairage, il vous faut de préférence un pied "lumière" (light stand). C'est un trépied équipé d'un adaptateur spécial appelé "spigot".
Ici on voit cet adaptateur:
" />
La partie intéressante n'est pas le pas de vis "photo" (1/4" BSW (TPI 20) ou 3/8" BSW (TPI 16)) mais la partie située plus bas entre les chanfreins.

Voici la photo d'un pied lumière léger, costaud, compact et pas cher:



Pour utiliser un flash avec un parapluie, vous utiliserez cet accessoire:

Le flash se fixe sur le dessus, le parapluie passe dans le trou que l'on voit un peu plus bas, il y a un réglage d'angle. En tout il y a 4 vis à utiliser pour les fixations et réglages.

Une fois que tout est en place, ça ressemble à ça:


Pour utiliser un flash avec une boîte à lumière (softbox) ou un snoot, vous utiliserez cet accessoire:

Il est souvent vendu avec la softbox, comme ça la compatibilité est parfaite.
On peut voir que la hauteur est réglable pour s'adapter aux différentes hauteurs de flash. On règle également la distance entre flash et softbox. Enfin l'ensemble peut pivoter autour de l'axe vertical.

Une fois monté, voici comme se présente l'ensemble:


Pour tenir un montage léger (flash seul ou avec un snoot), on peut utiliser une pince qui se fixe n'importe où:

Ce modèle comprend un adaptateur femelle pour spigot mâle et un spigot mâle avec pas photo femelle 3/8".
De mémoire il n'est pas vendu avec l'indispensable spigot terminé par une vis photo 1/4", il faudra l'acheter à part.
Notez qu'il existe une variante de cette pince avec une mini rotule en supplément du reste.

Pour tenir un montage plus lourd (jusqu'à 15kg) il existe cette grosse pince:

Il me semble qu'elle est vendue avec le fameux accessoire "spigot mâle avec pas photo" visible au bas de la photo.
La mâchoire est de forme variable: une cale plastique visible à droite de l'ensemble est amovible, elle permet la fixation sur une section plate.
Cette pince comporte un emplacement "spigot femelle" ainsi qu'un pas photo 1/4". Un poussoir de sécurité empêche l'extraction involontaire du spigot mâle.




Autre solution, plus universelle, pour assurer le lien mécanique entre flash et softbox: acheter une softbox compatible "Bowens S", elle est dotée d'une baïonnette spécifique. Pour maintenir le flash, la softbox et le support de flash, il suffit d'acheter un support de flash compatible "Bowens S" comme le PHOTTIX HS SPEED MOUNT II ou comme le Godox S-type Speedlite Bracket

_________________
Ma galerie:    matos: 2 yeux, un reflex, what else?


Dernière édition par tryphon4 le Mer 22 Avr 2015 - 14:35, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
tryphon4
Administrateur(rice)
Administrateur(rice)


Masculin Messages : 30924
Date d'inscription : 16/11/2010
Age : 45
Localisation : France, Drôme

MessageSujet: Re: Transformer un flash de reportage en flash de studio   Sam 21 Mai 2011 - 14:05

Quatrième partie: utilisation d'un flash cobra en mode sans fil


Disposer d'un flash de cobra transformé en flash de studio, c'est bien, encore faut-il le déclencher, car en studio le flash n'est jamais sur la griffe de flash de votre apn.
La solution la plus simple est celle du cordon: beaucoup de reflex possèdent une prise "synchro flash". C'est une solution qui paraît bonne mais présente l'inconvénient d'utiliser des fils qui ont vocation à gêner votre travail.

On oubliera donc le fil pour s'intéresser aux déclencheurs de flash (flash trigger en anglais).

Les modèles à transmission infra-rouge ont un intérêt limité: il faut que l'émetteur et le récepteur soient en vue l'un de l'autre, ce qui ne sera pas souvent le cas.
On utilise donc de préférence des modèles à transmission radio.

Il existe une grande variété d'équipements, à des prix très variables. Je ne parlerai ici que des modèles compatibles Pentax.

Il y a quelques années, le modèle d'entrée de gamme (donc chinois) le plus intéressant était le Cactus V4, c'est ce que j'ai acheté pour construire ma configuration de studio. L'émetteur fonctionne grâce à une pile bâton de 12V de type A23, le récepteur utilise 2 piles type AAA.

Depuis, on a pu trouver le Cactus V5 qui était déjà plus fiable que le V4.

Le modèle le plus récent à ce jour est le Cactus V6.
Il est capable de déclencher jusqu'à 4 groupes de flashs, fonctionne même en TTL y compris avec la synchro haute vitesse et reconnaît un certain nombre de flashs du marché, il est capable d'ajuster la puissance par pas de 1/10e d'IL. Il est même capable d'apprendre le fonctionnement TTL d'un flash inconnu. Le boîtier V6 fait office de récepteur ou d'émetteur, il faut donc 2 de ces boîtiers pour que le système fonctionne, à moins d'utiliser un flash Cactus RF60 qui fonctionne en récepteur.

Je ne citerai le Nero trigger que pour information: il utilise un câble pour déclencher le flash.

Pocketwizard fabrique plusieurs modèles plus ou moins compatibles Pentax mais le tarif est très élevé et il n'y a pas de TTL ni de contrôle de la puissance. La synchro haute vitesse n'est pas non plus gérée pour autant que je sache.

Les modèles de paulcbuff.com peuvent également être intéressants: Le Cyber Commander peut régler la puissance de 16 flashs sur 16 fréquences mais est 100% compatible uniquement avec les flashs studio de la même marque.

_________________
Ma galerie:    matos: 2 yeux, un reflex, what else?


Dernière édition par tryphon4 le Jeu 21 Aoû 2014 - 11:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tizoo
Membre MMP "Prestige"
Membre MMP


Masculin Messages : 15625
Date d'inscription : 09/11/2010
Age : 28
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Transformer un flash de reportage en flash de studio   Dim 22 Mai 2011 - 11:10

J'ai hâte de lire la 2e et 3e partie Very Happy

Merci d'avance Tryphon pour cette mine d'information merci Japonais saluant
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tizoo-photographie.fr
CdC
Tout manuel
Tout manuel


Masculin Messages : 201
Date d'inscription : 21/11/2010
Age : 64
Localisation : Gers

MessageSujet: Re: Transformer un flash de reportage en flash de studio   Dim 22 Mai 2011 - 11:13

Bonjour

J'attends la suite avec impatience. merci
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/18192887@N05/
Skripink
Membre MMP "Prestige"
Membre MMP


Masculin Messages : 12328
Date d'inscription : 24/10/2010
Age : 44
Localisation : Sologne

MessageSujet: Re: Transformer un flash de reportage en flash de studio   Dim 22 Mai 2011 - 11:16

Je vends des batteries 6V moi antoni

Ca s'annonce en effet tres interessant Apllaudissement




Revenir en haut Aller en bas
Tizoo
Membre MMP "Prestige"
Membre MMP


Masculin Messages : 15625
Date d'inscription : 09/11/2010
Age : 28
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Transformer un flash de reportage en flash de studio   Dim 22 Mai 2011 - 11:22

Skripink a écrit:
Je vends des batteries 6V moi

j'me disais aussi quand est-ce que monsieur batterie se réveillerait Laughing
on va peut-être en reparler alors Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tizoo-photographie.fr
sorcier
Sous Perf' MMP
Sous Perf' MMP


Masculin Messages : 3184
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : derrière le viseur

MessageSujet: Re: Transformer un flash de reportage en flash de studio   Dim 22 Mai 2011 - 13:51

Et ben!
Ca va attirer du monde...
Revenir en haut Aller en bas
tryphon4
Administrateur(rice)
Administrateur(rice)


Masculin Messages : 30924
Date d'inscription : 16/11/2010
Age : 45
Localisation : France, Drôme

MessageSujet: Re: Transformer un flash de reportage en flash de studio   Dim 22 Mai 2011 - 13:54

Oui, par contre j'en ai pour plusieurs jours pour boucler le sujet, il y a pas mal de détails à donner...

_________________
Ma galerie:    matos: 2 yeux, un reflex, what else?
Revenir en haut Aller en bas
Tizoo
Membre MMP "Prestige"
Membre MMP


Masculin Messages : 15625
Date d'inscription : 09/11/2010
Age : 28
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Transformer un flash de reportage en flash de studio   Lun 23 Mai 2011 - 3:07

Oui c'est compréhensible Bien vue

tiens-nous au courant que tu éditeras tes premiers posts pour compléter Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tizoo-photographie.fr
Pixel
Administrateur(rice)
Administrateur(rice)


Masculin Messages : 42666
Date d'inscription : 07/04/2009
Localisation : -Ville de Québec- Canada

MessageSujet: Re: Transformer un flash de reportage en flash de studio   Lun 23 Mai 2011 - 5:33

Merci et très Intéressant , Apllaudissement
et je possède 4 exemplaires de ces vieux flashs Vivitar (eu gratuitement avec l'achat de vieux boitiers)

ils vont au moins servir à quelques chose au besoin Wink

_________________


« Photographier c'est écrire avec la lumière »  
_________________
Mon Flickr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/pixel1949/
tryphon4
Administrateur(rice)
Administrateur(rice)


Masculin Messages : 30924
Date d'inscription : 16/11/2010
Age : 45
Localisation : France, Drôme

MessageSujet: Re: Transformer un flash de reportage en flash de studio   Ven 27 Mai 2011 - 14:45

Première partie terminée, j'attends vos remarques et questions et ferai éventuellement une mise à jour du post. Smile

_________________
Ma galerie:    matos: 2 yeux, un reflex, what else?
Revenir en haut Aller en bas
Tizoo
Membre MMP "Prestige"
Membre MMP


Masculin Messages : 15625
Date d'inscription : 09/11/2010
Age : 28
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Transformer un flash de reportage en flash de studio   Ven 27 Mai 2011 - 15:23

sacré bricolage Bien vue

ton cordon, tu l'as trouvé où ?
avec les bons connecteurs directement ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tizoo-photographie.fr
tryphon4
Administrateur(rice)
Administrateur(rice)


Masculin Messages : 30924
Date d'inscription : 16/11/2010
Age : 45
Localisation : France, Drôme

MessageSujet: Re: Transformer un flash de reportage en flash de studio   Ven 27 Mai 2011 - 15:30

Il s'agit d'un accessoire qui était vendu séparément, on le trouve sur ebay en cherchant Vivitar 283 Sensor Cord Adapter
C'est bien pratique quand le flash est perché à 2m de haut voire plus Héhéhé

Je n'ai pas l'équivalent pour le modèle 285 Spamafote

_________________
Ma galerie:    matos: 2 yeux, un reflex, what else?
Revenir en haut Aller en bas
Tizoo
Membre MMP "Prestige"
Membre MMP


Masculin Messages : 15625
Date d'inscription : 09/11/2010
Age : 28
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Transformer un flash de reportage en flash de studio   Ven 27 Mai 2011 - 15:38

tryphon4 a écrit:

Je n'ai pas l'équivalent pour le modèle 285

ah ba mince, moi j'ai le KF36, le clône du 285...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tizoo-photographie.fr
Laura_Roslin
Pentax Addict
Pentax Addict


Féminin Messages : 1012
Date d'inscription : 17/11/2010
Age : 105

MessageSujet: Re: Transformer un flash de reportage en flash de studio   Ven 27 Mai 2011 - 15:52

Eh beh, entre les IR de pixel et ça je pense que ça va être "on-ne-peut-plus" sur ce forum.
Je relirais tout ça à tête reposée. (Si seulement ça pouvait aider.)
Revenir en haut Aller en bas
Tizoo
Membre MMP "Prestige"
Membre MMP


Masculin Messages : 15625
Date d'inscription : 09/11/2010
Age : 28
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Transformer un flash de reportage en flash de studio   Ven 27 Mai 2011 - 15:56

J'ai trouvé ça pour le 285, ça correspond ?

http://cgi.ebay.com/Vari-Sensor-Adapter-Cord-Vivitar-285-Camera-/270755414673?pt=Camera_Flash_Accessories&hash=item3f0a47c291
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tizoo-photographie.fr
tryphon4
Administrateur(rice)
Administrateur(rice)


Masculin Messages : 30924
Date d'inscription : 16/11/2010
Age : 45
Localisation : France, Drôme

MessageSujet: Re: Transformer un flash de reportage en flash de studio   Sam 28 Mai 2011 - 0:27

On ne voit pas les contacts donc je réponds "peut-être".
Indice: le cordon pour modèle 283 n'est pas spiralé, celui-ci l'est donc il y a de fortes chances pour que ça aille effectivement sur un KF36 ou un 285.

_________________
Ma galerie:    matos: 2 yeux, un reflex, what else?
Revenir en haut Aller en bas
sorcier
Sous Perf' MMP
Sous Perf' MMP


Masculin Messages : 3184
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : derrière le viseur

MessageSujet: Re: Transformer un flash de reportage en flash de studio   Lun 30 Mai 2011 - 11:11

Bon.
Merci pour ton boulot!

J'ai récupéré un flash type char d'assaut, lourd et solide, et qui fonctionne.
Modèle Vivitar 273



Problème 1: Pas de cellule démontable de l'extérieur. Les 2 modèles cités par Tryphon sont les seuls à être équipés d'une telle cellule. Est-ce jouable de tout démonter pour tenter un bricolage? (car tout flash manuel est susceptible d'être intéressant) Comment éviter le danger du condensateur? (accessoirement, on peut imaginer utiliser ce type de flash, sans modif, "plein pot", dans une softbox qui je crois doit "bouffer" deux diafs)

Problèmes 2: le voltage mesuré au sabot est de 270 v. Je dois donc le connecter sur une hot shoe avec un cable ? Une hot shoe avec un capteur IR pourra-t-il jouer le même rôle?

Problème 3: Il y a bien un petit trou sur le coté, mais les fiches livrés avec les cactus (donc, une fiche "sync") ne rentrent pas dedans (le trou est trop petit). Au fond de ce trou, il y a une languette (en laiton?) qui fait ressort, et sur le coté, un contact. Quel type de cable conviendrait?

Par ailleurs, un autre orifice au dessus fait apparaitre deux broches. Alimentation?
Si oui, en 6 v je suppose...




Question subsidiaire: le Pentax AF 220T que j'ai fonctionne très bien quelques flash, puis ne fonctionne plus, indépendamment des piles. Il suffit parfois de faire off/on et ça remarche. Parfois non...
Revenir en haut Aller en bas
tryphon4
Administrateur(rice)
Administrateur(rice)


Masculin Messages : 30924
Date d'inscription : 16/11/2010
Age : 45
Localisation : France, Drôme

MessageSujet: Re: Transformer un flash de reportage en flash de studio   Lun 30 Mai 2011 - 11:58

Sous ta cellule il y a un curseur de puissance donc il y a moyen de l'améliorer, mais il te faudra mesurer la résistance de la cellule pour en déduire celle du potentiomètre à acheter (il suffit de démonter, jouer sur le curseur tout en mesurant la résistance aux bornes de la cellule, je schématise: il te faudra probablement dessouder l'ensemble cellule+curseur)

Pas de danger d'électrocution si le flash n'a pas été utilisé depuis plusieurs semaines ou mois: le condensateur se sera déchargé tout seul depuis.

Pour le point 2, il te faut absolument éviter tout contact entre le contact central du flash et le sabot de ton apn, ou encore le sabot d'un récepteur type "cactus".
Tu as 3 possibilités: utiliser un adaptateur type "wein safe"; fabriquer un transformateur 270V->6V; utiliser la prise "pc sync" de ton apn ou de ton "cactus" en la reliant au "petit trou sur le côté" du flash, qui est à un format propriétaire Vivitar (le format de prise est éventuellement différent d'un flash à l'autre)
Je posterai une photo des contacts tout à l'heure...

_________________
Ma galerie:    matos: 2 yeux, un reflex, what else?
Revenir en haut Aller en bas
sorcier
Sous Perf' MMP
Sous Perf' MMP


Masculin Messages : 3184
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : derrière le viseur

MessageSujet: Re: Transformer un flash de reportage en flash de studio   Lun 30 Mai 2011 - 14:08

Merci pour les infos, et ta réactivité!

Pour le curseur, il s'agit d'un curseur à 4 positions: manuel ,et 3 "programmes" (?)

Pour le condensateur, vu que je l'ai testé, je vais l'oublier pendant quelques semaines...

Pour le point 2 voici ce que j'ai trouvé:

http://www.amazon.com/gp/product/B004G47I7Y/ref=oss_product
16 dollars sans le port, plus la douane, pour un flash à 5 € j'hésite...
Surtout que ça n'a pas l'air de fonctionner correctement..
http://www.pentaxforums.com/forums/fr/pentax-dslr-discussion/135665-anyone-tried-alternative-wein-safe-sync.html
(le traducteur automatique non plus ne fonctionne pas bien...
Shocked )

Pour les bricoleurs il y a ça, mais moi, sorti des vis et des boulons...
http://www.repairfaq.org/sam/zpaofu1.pdf

Reste à trouver le "jack" pour aller dans le "petit trou sur le coté"
Mais même si je trouve, dans ce petit trou, je n'ai pas le même voltage que sous le flash??? Je peux relier directement le petit trou au cactus???
Revenir en haut Aller en bas
sorcier
Sous Perf' MMP
Sous Perf' MMP


Masculin Messages : 3184
Date d'inscription : 03/12/2010
Localisation : derrière le viseur

MessageSujet: Re: Transformer un flash de reportage en flash de studio   Lun 30 Mai 2011 - 14:17

edit:
ci joint un tableau listant tous (?) les flash et leurs voltages

http://www.botzilla.com/photo/strobeVolts.html
Revenir en haut Aller en bas
tryphon4
Administrateur(rice)
Administrateur(rice)


Masculin Messages : 30924
Date d'inscription : 16/11/2010
Age : 45
Localisation : France, Drôme

MessageSujet: Re: Transformer un flash de reportage en flash de studio   Lun 30 Mai 2011 - 14:28

Voici les connecteurs, tous mes Vivitar 283 sauf un et mon 285 utilisent celui de droite, un de mes 283 utilise celui de gauche et ne fonctionne pas avec celui de droite mais il y a toujours moyen de démonter le flash et souder directement le cordon pc sync aux connecteurs qui arrivent sur la prise Vivitar.

Pour les cordons Vivitar -> PC sync, on en trouve sur ebay pour
moins de 10€



_________________
Ma galerie:    matos: 2 yeux, un reflex, what else?


Dernière édition par tryphon4 le Lun 30 Mai 2011 - 14:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Transformer un flash de reportage en flash de studio   Aujourd'hui à 19:26

Revenir en haut Aller en bas
 

Transformer un flash de reportage en flash de studio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Pentax MMP :: Matériel Pentax et Ricoh :: Accessoires divers pour la Photographie-