PortailAccueilPhotothequeConcoursFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 La sensibilité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tizoo
Membre MMP "Prestige"
Membre MMP


Masculin Messages : 15625
Date d'inscription : 09/11/2010
Age : 28
Localisation : Toulouse

MessageSujet: La sensibilité   Sam 27 Nov 2010 - 17:28

Anciennement la sensibilité était indiquée en ASA (pour les pellicules argentiques), ce qui est la même chose: 100 ASA=100 ISO.

L'ISO est l'unité représentant la sensibilité du capteur d'un appareil photo réflex: électroniquement parlant, la sensibilité est l'amplification du signal reçu par le capteur CCD ou CMOS: c'est-à-dire que le capteur amplifie la lumière qu'il reçoit pour simuler une scène lumineuse.

En cas de faible luminosité, il faut donc augmenter ce paramètre: mais attention!!! Cela n'est pas magique: une sensibilité trop importante amène du bruit électronique à l'image (appelé grain pour la photographie argentique). Il faut donc trouver le bon dosage.

En cas de fort bruit (artefacts et/ou moutonnements), il est possible d'utiliser des débruiteurs; ce sont des logiciels, qui, grâce à leurs algorithmes performants, permettent de réduire ce bruit. Exemple de débruiteurs: Noiseware et Noise ninja.

Attention certains logiciels perdent les données EXIFs! Si cela vous arrive, vous pouvez les rajouter manuellement en utilisant le topic pour réintégrer des données EXIF à la main dans une photo avec REVEAL.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tizoo-photographie.fr
mezigo
Mode auto
Mode auto


Masculin Messages : 165
Date d'inscription : 16/05/2016
Age : 51
Localisation : Nouvelle région AuRA

MessageSujet: Re: La sensibilité   Ven 3 Juin 2016 - 10:05

Coucou,

Je me permets un déterrage car je trouve que l'on pourrait être plus explicite sur ces sujets liés à indissociables de l'exposition d'une photo.

De façon synthétique : on appelle l'exposition en photographie la façon dont la lumière émise par ce que l'on photographie se retrouve sur la photo (sur le film argentique ou dans un fichier numérique).

Trop de lumière, c'est la surexposition et on perd des infos et du détail dans les zones claires.

Pas assez de lumière, c'est la sousexposition, avec une perte d'infos et de détails dans les zones sombres.

Pour les experts, on parle de dynamique pour évaluer toutes les nuances entre le très clair et le très sombre. La dynamique n'est pas infinie, ce qui nous oblige à régler l'exposition et faire des choix en fonction de ce que l'on photographie.


L'exposition correcte d'une photo se règle avec trois paramètres inter-dépendants :
- sensibilité
- vitesse d'exposition
- ouverture du diaphragme de l'objectif

Chaque paramètre est gradué dans son échelle (ISO, temps de pose, ouverture F).
L'ouverture se règle en ouvrant plus ou moins le diaphragme de l'objectif. On agrandit ou on ferme le trou par où passe la lumière.
La vitesse se règle en agissant sur la rapidité de l'obturateur, depuis plusieurs secondes jusqu'à 1/6000e de seconde (selon les performances de appareil). C'est ce que l'on appelle aussi le temps de pose.
La sensibilité se règle... en trichant !

Je m'explique : dans le temps, avec des pellicules, la sensibilité était un paramètre chimique, lié à la composition des pellicules et aussi à la chimie et à la durée du développement. Mais maintenant, on ne choisit plus sa pellicule. On a un capteur à demeure dans notre boîtier photo, et on n'en change pas. Alors la seule tricherie possible, c'est d'amplifier le signal reçu par le capteur. C'est un traitement électronique et numérique, qui fait croire à un composant (le capteur) qu'il est plus sensible que d'habitude.

Donc plus on amplifie, plus on ajoute des défauts dans le signal, défauts que l'on appelle du bruit. A partir d'un certain niveau, ce bruit devient visible, trop visible, parfois plus que ce que l'on photographie.

En résumé : la sensibilité d'un capteur d'appareil photo est sa sensibilité la plus basse. C'est là où il est le meilleur. En l'augmentant, on perd en qualité. Tant qu'on ne dépasse pas un certain seuil (souvent 1600 iso, variable selon les boîtiers) cette perte de qualité peut être invisible et au contraire faire gagner en qualité par plus de vitesse ou par un objectif plus fermé.


Et pour terminer : on appelle indice de lumination (IL) ou exposure value (EV) une quantité de lumière correspondant au double de sa quantité inférieure.
Si on change juste la vitesse, en passant de 1/500e de seconde à 1/250e de seconde, on fait rentrer dans l'appareil le double de lumière, soit un IL. Si on change la sensibilité, en passant de 100 à 200 iso, on gagne aussi un IL.
Pour l'ouverture, l'échelle est moins intuitive avec des écarts de 1 IL selon l'échelle suivante :
1 - 1.4 - 2 - 2.8 - 4 - 5.6 - 8 - 11 - 16 - 22

Un IL, c'est souvent un "cran" de diaphragme, mais il y a des objectifs qui proposent des intermédiaires.

Si mon exposition est correcte à 100 iso - 1/60e - F8, elle le sera à 200 iso - 1/120e - F8 ou à 200 iso - 1/60e - F11.
Chaque fois que l'on bouge un paramètre d'un cran (d'un IL), il faut bouger un des deux autres paramètres d'un IL aussi dans l'autre sens.

Voilà, c'est une tartine Very Happy Dans la pratique, c'est plutôt intuitif avec les molettes de nos appareils : si j'ai besoin de fermer le diaph d'un cran, il faut que je rallonge le temps de pose d'un cran ou que j'augmente la sensibilité d'un cran pour garder la même exposition.
Et c'est ce que fait automatiquement tout appareil photo dans un mode automatique.
En priorité à la vitesse, l'appareil modifie l'ouverture en fonction de la vitesse choisie par l'utilisateur et de la quantité de lumière photographiée. En priorité à l'ouverture, c'est l'inverse.
Dans ces modes, il y a la possibilité de laisser aussi l'appareil ajuster la sensibilité si besoin. Mais cela fera peut-être l'objet d'une autre explication !

EDIT (tryphon4) :Le titre de ce fil est "La sensibilité" et non "l'exposition", voir ce fil: http://www.mmpentax.com/t6011-l-exposition
Revenir en haut Aller en bas
 

La sensibilité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Pentax MMP :: La Technique :: Le coin des débutant(e)s-