Forum de photographie spécialisé Ricoh Pentax
 
PortailAccueilPhotothequeConcoursFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 dessicant et fungus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tryphon4
Administrateur(rice)
Administrateur(rice)
avatar

Masculin Messages : 36871
Date d'inscription : 16/11/2010
Age : 47
Localisation : France, Drôme

MessageSujet: dessicant et fungus   Lun 10 Avr 2017 - 10:04

Nous n'avions pas encore de fil consacré aux dessicants, c'est chose faite.

Les objectifs photo sont sensibles aux petits champignons généralement appelés "fungus".
Ces très petits champignons se développent généralement entre deux lentilles d'un objectif et peuvent être difficiles à détecter.
L'aspect général ressemble à une petite toile d'araignée où à une culture de bactéries dans une boîte de pétri.

Pour voir à quoi cela ressemble, une recherche de fungus lens sur google donne ceci.

Pour un photographe le but est donc d'éviter d'acheter un objectif infesté (les spores peuvent éventuellement se déplacer d'un objectif sur un autre et contaminer ce dernier) et d'éviter que les objectifs sains soient infestés.

Voici un petit texte que j'avais trouvé sur le site d'un fabricant d'objectifs (Zeiss):
Citation :

Service Info: Fungus On Lenses




Fungus means an Infestation of optical instruments with fungus spores which germinate and produce more spores.
Lens surfaces are irreparably damaged by metabolic products of the fungus (e.g. acids). Its damage ranges from cloudiness to opacity caused by the film. The Carl Zeiss T* coating has no significant influence on fungus growth or generation of spores.


Where does fungus come from?




Fungus spores are everywhere and germinate under suitable environmental conditions:
Growing conditions
Relative humidity of at least 70% (more than 3 days)
No or little airflow
Darkness
Nutrients (textile lint, traces of grease, varnish, dust and dirt)
Temperatures between 10 and 35°C


How can fungus be avoided?



Reduce the relative humidity to less than 60% (never under 30% as it is dangerous for the instrument) by storing:
in climate-control cabinets in which hygrometers maintain environmental conditions
next to driers (e.g. silicagel orange packs) in the containers
in a special cabinet whose interior is heated to 40°C (max. 50°C) using a fan heater/ incandescent lamps, thereby reducing the relative humidity
in hermetically sealed cabinets with fungicides with high vapor pressure (fungicide depot must be replaced at regular intervals)
in an dehydrator above driers
After the work is done, Immediately clean the instruments. If possible, you can use a fan to facilitate evaporation of surface moisture. Do not use containers made of leather, textiles or wood for storage. Short solar radiation or irradiation with UV light may also help avoiding fungus.


How can fungus be removed?




Note: In general, Carl Zeiss does not accept instruments infested by fungus.

Clean affected surfaces with a cotton wiper that has been soaked with a disinfectant or fungus cleanser. You can build your cotton wiper, using cotton wrapped around a toothpickin such a way that a ball with a peak forms on the pointy end of the stick. Use pure cotton, no prepared or impregnated cotton. Strongly rub slightly corroded optical surfaces with an optical cleaning cloth, cigarette ash can be used as a polishing aid. Heavily corroded optical surfaces must be replaced. Fungus infestation in the interior of an instrument can only be eliminated through disassembly of the instrument.

Cet article est également intéressant:

Fungus: how to prevent growth and remove it from optical components



Nous avons un fil où l'on parle brièvement du fungus:

http://www.mmpentax.com/t4104-condensation-lors-d-envoi



Je vous propose de discuter ici du problème des champignons et du moyen le plus efficace pour éviter d'en être infesté: les dessicants.

_________________
Ma galerie:    matos: 2 yeux, un reflex, what else?
Revenir en haut Aller en bas
tryphon4
Administrateur(rice)
Administrateur(rice)
avatar

Masculin Messages : 36871
Date d'inscription : 16/11/2010
Age : 47
Localisation : France, Drôme

MessageSujet: Re: dessicant et fungus   Lun 10 Avr 2017 - 10:31

Ayant travaillé dans un laboratoire de chimie, j'ai longtemps utilisé des dessicants à base de gel de silice (silicagel). Il s'agit d'un solide transparent ou blanc qui ressemble à du verre pilé.
Pendant longtemps les fabricants ont ajouté à cette silice un produit à base de sels de cobalt qui servait d'indicateur: quand le silicagel était bleu, il était fonctionnel et quand il virait au rose il était saturé d'humidité.
Pour régénérer du silicagel il suffit de le chauffer à 100-120°c jusqu'à ce qu'il ne contienne plus d'humidité (dans le cas de silicagel coloré, il redevient bleu).
On peut régénérer un dessicant autant de fois que l'on veut.

Les sels de cobalt sont désormais interdits car classé CMR, on utilise aujourd'hui des produits différents pour servir de témoin coloré d'humidité.
Souvent il s'agit d'un produit qui passe de l'orange à l'incolore quand il est saturé.

Depuis que j'ai découvert l'existence du fungus, j'utilise systématiquement du dessicant.
Mes objectifs sont dans des boîtes étanches en plastique transparent (je les expose à la lumière le plus possible vu que le fungus aime l'obscurité), la boîte contient également un dessicant et un hygromètre. Dès que l'hygromètre indique une humidité relative de 50% ou plus, je régénère le dessicant.

Jusqu'à présent j'utilisais comme dessicant des billes de silice enfermées dans des bouteillons en PELD (polyéthylène basse densité) dont le couvercle est percé de micro-trous.
Ce produit est économique mais pour le régénérer je dois vider les bouteillons dans un récipient qui supporte la chaleur du four. La régénération est un peu longue (parfois jusqu'à 15mn au four à micro-ondes) et ensuite je dois laisser le silicagel refroidir pour ne pas déformer mes bouteillons qui ne supportent pas une température supérieure à 80°c (et en refroidissant il commence à se recharger en humidité).

J'ai récemment découvert un produit très intéressant qui est notamment utilisé dans l'agro-alimentaire: les sachets d'argile propasec™.
Ils ont l'avantage de se régénérer très rapidement au four à micro-ondes, ensuite je place le sachet au congélateur 10mn pour qu'il refroidisse avant de le replacer dans la boîte de stockage des objectifs.
Seul inconvénient: ces sachets sont tellement efficaces que la teneur en humidité dans la boîte peut descendre jusqu'à presque 0% ce qui peut éventuellement provoquer un dessèchement de la graisse des objectifs et occasionner des difficultés pour tourner les pièces mobiles (mise au point, zoom).
Donc dans ma boîte de stockage j'ai un sachet propasec™, un bouteillon de silicagel et un hygromètre, je surveille le taux d'humidité environ 1 heure avoir placé le sachet: s'il est descendu sous les 10% je retire le sachet que je stocke dans une autre boîte étanche plus petite, le silicagel suffit alors à maintenir une hygrométrie correcte car il a été partiellement régénéré par le sachet.

Tout ceci nécessite de surveiller l'hygrométrie des boîtes de stockage environ 1 fois par semaine, ce n'est pas cher payé pour garder des objectifs en bon état.


_________________
Ma galerie:    matos: 2 yeux, un reflex, what else?
Revenir en haut Aller en bas
 

dessicant et fungus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Pentax MMP :: Matériel Pentax et Ricoh :: Accessoires divers pour la Photographie-